Championnat de France, le 08 juin à Saint-Brieuc


8JUIN-ORANGE

Kin-Ball c’est quoi ?

Imaginez une grosse balle d’1m22, trois équipes de quatre joueurs, un terrain carré d’environ  21 mètres et une superbe ambiance liée à l’importance du fair-play… mélangez le tout et vous  avez un sport collectif innovant inventé en 1986 au Québec ! Les équipes sont  identifiées par des couleurs (bleu, gris, noir) et alternent entre des positions attaquantes, défensives et neutres. Celle qui a le ballon appelle la couleur d’une équipe adverse en utilisant le terme Omnikin et l’un de ses joueurs frappe la baudruche avec son/ses bras. L’équipe défensive doit rattraper la balle avant qu’elle ne touche le sol : si elle n’y arrive pas les deux autres équipes gagnent un point, sinon le jeu continue jusqu’à ce que cela arrive (au plus haut niveau chaque point est impressionnant et peut durer plusieurs minutes s’il n’y a pas de fautes). Comme au volley, un match se termine lorsqu’une équipe remporte trois sets, chaque période se jouant en douze points gagnants. Ceci n’est qu’un aperçu global de ce sport atypique que nous vous invitons à découvrir !

Un sport en plein développement

Le Kin-Ball est arrivé chez nous en 2001 à Angers (SCO Angers Kin-Ball) et Moncontour (Kin- Ball Armor). Ce sport s’est ainsi développé dans l’Ouest, ce qui se ressent via la liste des clubs engagés en championnat de France, avant d’éclore un peu partout. La fédération envisage donc la création de ligues mais la compétition n’est qu’un aspect de cette discipline aux vertus pédagogiques : ses valeurs étant coopération, respect des autres, plaisir et accessibilité technique. Plus de 5 000 personnes sont initiées chaque année à la grosse balle, qui a l’avantage de pouvoir être pratiquée à tout âge, et les écoles sont les premières conquises. Aujourd’hui il y a officiellement 19 clubs, 450 licenciés et bien plus de toqués officieux ! La fédération met actuellement en place un kit complet pour quiconque aimerait créer une structure dans sa ville.

Kin-ball Armor et association SKA-B

C’est traditionnellement le Kin-Ball Armor qui accueille la fin du championnat de France. Le Pays de Moncontour est champion de France en juniors mais il n’a plus de section adultes. De nombreux joueurs du SKA-B (Sport Kin-Ball Association Briochine) en sont issus et s’est tout naturellement que nous avons pris le relais à leur demande. Après la huitième journée du championnat en février, Saint-Brieuc organise donc aussi la dernière journée puis les joueurs se retrouveront à Moncontour pour faire la fête. Il reste encore une journée (2 juin à Les Ponts-de-Cé) pour connaître les enjeux de ce dernier rendez-vous de la saison. Quels qu’ils soient, le rendezvous sera festif et en voici le programme complet (bleu – gris – noir) :

Les matchs

10h : Nantes 5 – Berric – Saint-Brieuc (D3M)
– 11h15 : Nantes 1 – Nantes 2 – Ponts-de-Cé (D1M)
12h30 : Angers 2 – Saint-Brieuc – Le Mans (D2F)
– 13h45 : Rennes 1 – Ponts-de-Cé 1 – Rennes 2 (D1M)
– 15h : Rennes 3 – Rennes 1 – Angers 1 (D1F)
– 16h15 : barrage D1/D2

  • 10h : Nantes 5 – Berric – Saint-Brieuc (D3 Masculin)
  • 11h15 : Rennes 3 – Rennes 1 – Angers 1 (D1 Féminin)
  • 12h30 : Angers 2 – Saint-Brieuc – Le Mans (D2 Féminin)
  • 13h45 : Rennes 1 – Ponts-de-Cé 1 – Rennes 2 (D1 Masculin)
  • 15h : Nantes 1 – Nantes 2 – Ponts-de-Cé (D1 Masculin)
  • 16h15 : démonstration par le comité départemental de sport adapté
  • 16h35 : barrage D1/D2 (match à deux équipes, Couhé forfait)
  • 17h50 : match de départage potentiel pour le titre en D1F entre Nantes 1 et Rennes 1

En tout 300 personnes sont attendues le samedi 8 juin au lycée Chaptal, sans compter le public que nous espérons nombreux. Merci d’informer les Costarmoricains de cette manifestation. L’entrée est gratuite et il est possible de se restaurer sur place.

Contacts : Julien Mahé au 06 61 15 97 12
contact@ska-b.com
www.ska-b.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *